Le divorce à l’amiable : les différents cas de figure

les différents cas de figure

En cas de divorce, il est parfois nécessaire de devoir s’acquitter des honoraires d’un avocat pour chacune des 2 parties. Il existe toutefois une solution afin de réduire les frais du divorce, c’est de choisir la séparation par consentement mutuel. Les divorces à l’amiable sont une procédure disponible en différentes catégories.

Spécificité d’un divorce à l’amiable

Le divorce à l’amiable appelé également par consentement mutuel s’oppose aux divorces conflictuels. Le principe de cette séparation se résume à accepter d’un commun accord les différentes étapes de la procédure. Les futurs divorcés qui acceptent ce genre de compromis peuvent directement adresser leur demande au juge.

Le principal avantage de ce type de divorce est qu’il est possible de se séparer sans avoir à payer les frais de 2 avocats. Ceux qui choisissent de divorcer à l’amiable doivent de préférence à régler les détails de la division des biens communs avant de commencer la procédure. Ainsi, on évite les mésententes entre les futurs divorcés.

Lors de la demande de divorce, on doit joindre des paperasses juridiques relatives au procès. On doit aussi inclure dans la demande les décisions sur le consentement du mariage. Le divorce par consentement mutuel peut être réalisé sans avocat. Pour éviter toutes les difficultés, ce processus assez délicat se fait facilement lorsque l’un des époux maîtrise les compétences juridiques relatives au domaine de divorce. Une des difficultés d’un divorce à l’amiable en plus de la division des biens communs consiste à trouver la manière la plus avantageuse pour la garde des enfants.

Un ou deux avocats de divorce pour un consentement mutuel ?

Comme pour les autres catégories de divorce, la légalisation de la séparation nécessite la présence d’un avocat divorce. L’opération peut être accomplie lorsque les époux sont d’accord sur les effets du divorce. En cas de désaccord sur la garde des enfants, le partage de biens par exemple, les 2 époux devront prendre chacun un avocat pour défendre ses intérêts.

Démarches à suivre pour le divorce à l’amiable

Pour divorcer à l’amiable, la première chose à faire est de s’assurer d’être d’accord sur les différents points importants de la séparation. On doit ensuite prendre rendez-vous avec l’avocat qui se chargera de constituer un dossier de divorce à partir des documents produits par les époux. L’avocat se charge ensuite d’établir la convention de divorce. L’homme de loi effectuera un dépôt de la requête devant le juge. L’audience devant le Juge aux affaires familiales dure 5 à 10 minutes maximum.