Tout savoir sur le métier d’avocat droit social

avocat droit social

Un métier passionnant, un avocat est une personne compétente qui s’occupe de la défense de son client devant un tribunal en cas de litiges. Si le conflit a lieu dans les relations professionnelles, c’est à l’avocat de droit social qu’on fait appel. Quels sont les généralités sur ce métier ?

Avocat droit social : généralités

L’avocat droit social appartient à la catégorie des avocats dits civilistes c’est-à-dire qui règlent les conflits entre des particuliers. Ces différends naissent à la suite du non-respect d’une obligation réciproque. Il existe diverses sous-catégories d’avocats dans le domaine du droit civil : avocat droit de la personne, avocat droit de la famille, avocat droit social, avocat droit immobilier,…

Le droit social est imputable au droit du travail. Le droit social touche aussi les domaines de la sécurité et de l’aide sociales, la lutte contre l’exclusion sociale et la protection des mineurs.

Avocat droit social : défense et conseil

En tant que défenseur : avant le procès, l’avocat rencontre son client et rassemble toutes les pièces justificatives et les témoins pour plaider en sa faveur. Face au juge d’instruction il s’assure du respect des droits de son client, et au cours du procès il intervient lors des plaidoiries pour soutenir son innocence.

En tant que conseiller juridique des entreprises, l’avocat droit social joue le rôle de médiateur en cas de litiges entre l’entreprise et l’employé pour essayer de les concilier et d’aboutir à une solution favorable à tous. Son but est d’éviter un procès préjudiciable à l’entreprise.

Avocat droit social : compétences, formation et débouchés

Pour devenir avocat droit social, il faut obtenir le C.A.P.A. C’est un diplôme obtenu à l’issue d’une formation de 18 mois subdivisée en trois bimestres (formation de base, projet individuel et stage) au sein d’un CRFPA et accessible à tout titulaire au minimum d’un bac+4 en droit ou équivalent.

Si l’étudiant passe l’examen de C.A.P.A., il doit s’inscrire comme membre d’un barreau rattaché à un tribunal de grande instance pour pouvoir exercer et dispose alors de trois choix de travail : devenir salarié pour une entreprise d’envergure, devenir collaborateur d’un cabinet ou avoir son propre cabinet.

En tant que maître dans son métier, l’avocat droit social doit non seulement maîtriser son domaine mais toujours avoir une idéologie de gagnant, être doté de talent d’orateur pour soutenir ses arguments et être un fin psychologue pour comprendre la situation difficile de son client.